mardi 25 novembre 2014

La vulve et la bière

Elle fit jaillir ses seins de son corsage, tout lourds et blancs. Je demeurai apathique, mâchoire tendue en silence tranchant.
Son désir enflait en nappes de voracité trémulée.
Elle glissa sa main entre ses cuisses, et un petit râle affleura dans sa gorge.
La mutité glacée de mon regard exacerbait sa fébrilité.
Guiboles bringuebalant et doigts s’activant crescendo sur la vulve, elle haletait, et ses grosses mèches noires retombaient sur ses yeux révulsés.
Je décapsulai une bière.
Elle poussa un long gémissement viscéral s’étiolant en brefs gargouillis râlés s’éteignant. 

— Viens ! gémit-elle.
Je tétais ma bière.
Extrait de CARNAGE SENSITIF de Younisos
disponible ici :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire