jeudi 11 août 2016

Azur...

L'azur seul continue de gicler parfaitement abject et grossier, jutant sur la place tout son fiel mordoré, nimbé de nappes vaporeuses irisées de foutre éthéré et de lymphe translucide perçue uniquement par l’Os au gland tranchant à résonances sensorielles fluidifiées.




Carnage Sensitif

https://www.edilivre.com/carnage-sensitif-younisos.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire